Errare pedagogicum est? (2ème partie) : Alberto Sordi et l’examen de français, ou comment travailler sur les représentations de l’erreur

ANQUETIL, MATHILDE
2014-01-01

eum (Edizioni Università di Macerata, Italy)
Cette contribution se situe dans la continuité de l’enquête menée avec Edith Cognigni auprès des étudiants de langue de l’université de Macerata, dont elle rend compte avec un approfondissement théorique dans l’article, “Errare paedagogicum est?: Disagio linguistico e percezione dell'errore negli apprendenti universitari di lingue straniere” (Cognigni 2014, dans ce volume). L’analyse des représentations de l’erreur de langue dont nos étudiants sont porteurs a abouti à la mise en évidence d'un malaise diffus et de représentations normatives de la compétence en langue. L’objectif de cette deuxième partie de notre contribution présentée conjointement lors du séminaire du 5 avril 2013 à Macerata est d’avancer une proposition didactique originale pour une remise en question des représentations de l’erreur et la mise en place d’un nouveau cadrage d’évaluation des productions en interlangue de la part des apprenants.
Internazionale
https://riviste.unimc.it/index.php/heteroglossia/article/view/1097
File in questo prodotto:
File Dimensione Formato  
Anquetil_Errare-pedagogicum-est_2014.pdf

non disponibili

Tipologia: Versione editoriale (versione pubblicata con il layout dell'editore)
Licenza: DRM non definito
Dimensione 1.05 MB
Formato Adobe PDF
1.05 MB Adobe PDF   Visualizza/Apri   Richiedi una copia

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/11393/201849
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact